La cigarette électronique est elle dangereuse pour la santé ?

La cigarette électronique est elle dangereuse pour la santé ?

Dernièrement le vapotage a fait du bruit avec des cas de décès aux États-Unis depuis le mois d'août, et presque 400 cas de problèmes respiratoires, parfois grave, ont été recensés.

Dans un premier temps il est important de savoir que 80% d'entre eux avaient utilisé des substances illégales. Entre autre, de l'huile de cannabis ou des huiles de mauvaises qualités, souvent procurées au prix le plus bas possible au bout de la rue ou sur internet.
Pour les 20% restant, des examens sont en cours pour essayer de faire la lumière sur leurs troubles pulmonaires.

Alors que faire, arrêter de vapoter ou continuer ?

Tiré du journal "Le  Parisien" ou "Aujourd'hui en France" du jeudi 19 septembre 2019, l'épidémiologiste Gérard Dubois, membre de l'Académie nationale de médecine affirme qu'il ne faut surtout pas arrêter le vapotage car c'est un vrai substitut et nous gardons le geste de fumer. Ce dispositif n'a pas d'égal au monde dans la réduction des risques liés au tabagisme et les bénéfices sont bien supérieurs a ses risques.

Pour l'instant aucun expert ne peut affirmer quelles sont les conséquences de la cigarette électronique mais il peut y avoir des risques d'allergie d'après la présidente du Syndicat Français Isabelle Bossé car certains composants sont allergisants. Dans le viseur Le propylène glycol (une molécule dérivée du pétrole irritant lorsqu'il rentre en contact avec la peau) ou certains arômes (comme la cannelle) car ils ont constaté des cas de toux et de gorge sèche mais il faut vérifier si cela est lié à l'utilisation de la vapoteuse.

Toutefois, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vous déconseille fortement de vapoter enceinte pour les raisons que l'on connait (impact sur le foetus). Si vous observez bien vos flacons, un logo est floqué pour signaler l'interdiction de vapotage aux femmes enceintes.

Enfin comment limiter le risque de la cigarette électronique ?

D'après le professeur Thierry Urban, il est très important d'utiliser des produits Français, Légaux et certifiés. Si vous regardez bien votre matériel, liquides, pods un marquage CE  doit y être apposé. Sur le flacon doit être mentionné le numéro de lot et le taux de nicotine "maximum 20mg en France" et méfiance avec les images de fruit ou d'arôme.

Quelque soit le type de cigarette électronique, nous tenons à préciser que la qualité et la sécurité de vos produits doivent rester votre priorité. Ne succombez pas aux prix trop attractifs, qui correspondent la plupart du temps à des produits non conformes et nocifs.

Par exemple il est interdit en France pour plus de traçabilité d'envoyer des produits sans leur emballage. Vous devez recevoir vos pods, cartouches ou liquides dans leurs propre boite d'emballage ou figure le numéro de lot, les normes de sécurité mentionnées plus haut (comme pour un médicament) et dans chaque emballage, vous devez trouver un petit prospectus mentionnant les risques (comme pour un médicament). Parfois certaines marques ont fait le choix de le coller sur la bouteille, vous tirez l'étiquette et au dos figure tout ce que l'on a mentionné.

Maintenant, quel modèle de cigarette électronique faut il choisir ?

Dans notre établissement "Cigarestore" nous vous proposons trois alternatives à la cigarette :

Pour ceux qui ne veulent pas s'embêter avec la manipulation des liquides et des résistances et avoir le risque de contact avec la peau, vous allez trouver ce que l'on appelle les systèmes fermés comme l'epod Vype, l'epen 3, Logic compact, Logic pro, Myblu, Energy, Jull. Le principe ; on prend une cartouche pré-remplie et on l'insère dans le pod et quand la cartouche se termine on en prend une autre.

Pour ceux qui sont à l'aise avec la cigarette électronique, vous avez les systèmes ouverts, c'est a dire une batterie plus ou moins grosse avec réservoir (appelé atomiseur ou clearomiseur) que l'on remplit avec du liquide. Dans le cas de l'usage d'un système ouvert faire attention car certains liquides ne sont pas miscibles.

Enfin nous allons aborder la troisième alternative à la cigarette, L'IQOS (un hybride de cigarette électronique).
Elle s'adresse à tous ceux qui ont acheté toutes sortes de cigarettes électroniques et qui n'y arrivant pas continuent de fumer.
Nous allons utiliser des petites dosettes de tabac que nous allons insérer dans le holder (sorte de mini appareil) qui va chauffer le tabac.
Quel est l'intérêt?
Pas de combustion, pas de goudrons, pas de fumée passive, plus d'odeur sur les vêtements, plus d'odeur sur les cheveux et sans être indélicat plus de jaunissement des dents, des doigts, de la moustache, juste un apport nicotinique durant un temps impartit de 6 minutes ou de 14 bouffées. Donc contrairement à la cigarette électronique, il y a un début et une fin et l'on est rassasié donc pas possible d'en consommer deux d'affilé.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.

Catégories du Blog

Archives

Derniers commentaires

Aucun commentaire
Poursuivre mes achats Comparer

a été ajouté à votre liste de souhaits

Poursuivre mes achats Ma liste de souhaits